Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BoutdeZou Mon guide puericulture, mode et enfance

Articles avec #les billets d'humeur de bout de zou

Ces accessoires qui font de beaux cadeaux!

14 Décembre 2014, 10:00am

Publié par BoutdeZou

 

Je partage aujourd'hui quelques idées cadeaux auxquels j'ai pensé pour ma liste au Père Noël et que j'aimerai bien recevoir sous le sapin. Cela peut vous donner des idées 12 jours avant Noël.  

  • De jolies accessoires à partir de 25 euros

J'ai découvert ces jolies pochettes créées par La Fée Sandrine, lors d'une opération portes ouvertes au Bureau Franck Drapeau. Cela fait un an que je les utilise et je ne m'en lasse pas. Elles me servent à ranger mes cartes, mes cables iphones...

 

pochette-la-fee-sandrine.jpg

@www.lafee-sandrine.fr

 

De la déco pour votre chambre ou votre salon avec la Case du Cousin Paul

Vous pouvez acheter une composition en pack ou réaliser celle que vous souhaitez.

case_cousin_paul_hoi_ancoffret.jpg

@lacaseducousinpaul

 

J'ai également repéré une très belle parure chez Thomas Sabo : un pendentif cercle et une chaîne avec dorure à l'or rose.

thomas sabo pendentifthomas sabo chaine dorure or rose

@http://www.thomassabo.com

 

Un accessoire beauté! 

Version luxe ou version grand public, le lisseur a la côte! En tous cas chez moi, car je m'en sers tous les jours!

Le lisseur styler GHD testé par Aurélie du blog expressions d'enfants ICI

lisseur ghd

 

Le lisseur Babyliss wet and dry ST330E 2 EN 1  ICI

  babyliss-wet-and-dry.jpg  

 

Un accessoire design pour maman et pour bébé?

Quand on est maman et/ou future maman , on a parfois envie d'accessoires de décos ou de modes liés à l'univers de l'enfance. Il y a peu j'ai réussi à fire les soldes rien que pour moi et donc...à redevenir une femme avec ses coups de coeur avant d'être une maman. Le hic c'est que ce Nöel, je suis enceinte...donc je replonge dans le syndrôme : "je n'ai besoin de rien... je n'ai envie que de belles choses pour mon bébé... et un peu pour moi aussi".

 

Un porte bébé design par exemple, le moyen de passer plus de temps avec bébé.

 

Le porte bébé Ergobaby Designer Etoiles des Neiges 

porte_bebe_designercetoiesdesneiges.jpg

Le porté bébé 4 positions 360° d'Ergobaby

360 black

Le porte bébé Stokke My Carrier 3 positions

mycarrier noir

 

J'avais repéré un sublime manteau de portage/grossesse de chez Liliputi mais... il est sold out. Alors je vais espérer que ma doudoune m'aille encore pendant les grands froids...

Il s'agissait de ce manteau vendu chez Lilinappy par exemple.

manteau-liliputi-portage.jpg

liliputi.jpg

 

 

La chaise haute (bon ça c'est plutôt un cadeau pour bébé mais avouez qu'une jolie chaise dans votre salon, ça vous plaît aussi).

La chaise haute Tripp Trapp de Stokke dans mes 3 coloris chouchous :

aqua, gris, rouge.

Je verrais bien la rouge pour ma fille, la bleue aqua pour baby boy.

tripptrappchaiserouge.jpgtripptrapp-aqua-blue.jpg tripptrappgris.jpg

 

Chez Stokke, ils font aussi des couvertures plaids toutes douces qui peuvent aussi vous servir sur la canapé.

Stokke-Stroller-Blanket-Grey-Pearl-8I6024---Copie.jpg

 

Un habillage de poussettes pour mettre bébé et aussi vos mains bien au chaud! J'ai des moufles universelle du même genre de marque Kiddy  et je vous assure que ..... je leur suis reconnaissante à chaque fois que je sors avec ma poussette.Je les avais testées ICI.

P1040696-copie-2

 

Et pour les utilisateurs de Stokke, n'hésitez plus! Stokke a conçu un habillage spécial hiver, très design et très chaud pour bébé! Un vrai must have! J'adore!

Stokke Stroller Winter Kit Cloud Grey with Xplory chassis 8kit-winter-grey.jpgkit-winter-red.jpg

 

Une parure qui renouvellerait bien ma Bee + vue chez Natal Market.

Il s'agit du canopy pour la Bee + et Bee 3 de la dernière collection spéciale issue de la colloaboration entre Bugaboo et la fondation Warhol.

 

bee_warhol.jpg

Voir les commentaires

Baby Boy et moi...faire connaissance avec le sexe opposé.

9 Décembre 2014, 20:45pm

Publié par BoutdeZou

Boutdezou_pabobo_jellycat_pioupiouetmerveilles_bugaboo_vtec.jpg

Ours en peluche Pioupiou et Merveilles / Veilleuse Pabobo / Lapin Jellycat / Vtech Tut Tut Animaux éléphant

 

Etre maman d'une petite fille m'avait semblé tout à fait naturel. Je n'ai jamais eu de doute, ni pendant la grossesse ni après la naissance. En fait, le statut de "maman d'une petite fille" est confortable, en tous cas pour moi.

Elever un enfant du même sexe que le sien, c'est pour moi facile et sans question (attention hein je ne dis pas que comme tout parent je n'ai pas de difficultés, je dis juste que que l'approche me semble une évidence).

Je ne me pose pas de questions. Pour les cheveux je fais presque comme pour les miens. Pour les fringues je m'éclate avec une petite qui adooore le rose et qui depuis ce soir me dit que "quand même elle aime bien un peu le noir maintenant". Pour les soins d'hygiène, j'avoue aussi, c'est facile, je fais comme pour moi.

Ma maternité me semblait naturelle et facile. Oui jusque pour ma seconde grossesse. Même si j'avais des sensations différentes, comme des envies de nourriture sucrées par exemple (la recherche du sablé qui a duré toute la journée, je n'avais pas connu ça pour ma fille), je m'étais mis en tête que j'aurais deux filles. Oui, deux filles? c'était bien, pas de changement d"habitude. Ni de remise en question. De plus, j'aurais pu remettre mes petits vêtements préférés que Mini BoutdeZou avait si peu portés ou en tous cas si peu abîmés.  

Oui oui... plein de projets de ce type! Jusqu'au jour de l'écho. Là, la tête quasi collée sur l'écran, j'ai vu ce qui ressemblait à un zizi! J'ai cru me tromper mais non le gyneco m'a bel et bien confirmé que c'était un petit mec!

 Et d'un coup, tout défile dans ma tête, l'habillage rose de la poussette que je n'ai pas acheté pour ma fille et que de toutes évidences, je n'aurais plus, toutes ces nouveautés trop choupi pour filles que je ne pourrai pas tester. Et puis mon amour du rose et des trucs girly que je serais bien obligé d'oublier pour habiller mon petit boy. 

Mais step by step l'idée fait son chemin. Des copines supers sympas, font tout pour me convaincre qu'un petit mec c'est trop génial et que la relation avec la maman est juste top. Rassurez vous, j'aime mon bébé! J'ai juste du mal avec l'idée d'avoir un petit être différent de moi, que je ne comprendrai peut être pas, auquel je ne saurais pas apprendre à faire pipi tout seul..enfin sérieux je me vois pas trop faire ça.... Un petit être que j'aurai peut être des appréhensions à changer. Parce que les garçons au fond...je ne sais pas trop commet ça fonctionne. Est-ce que je devrais changer ma façon d'être? Est-ce qu'il va rechigner à faire les boutiques avec moi? Ces questions peuvent vous paraitres ridicules, je n'avais pas connu ça pour ma fille... I faut bien que moi aussi je rejoigne la #teamgrossesseencarton à un moment!

Tout n'était que question jusqu'au jour de lécho du 5eme mois. J'ai savouré ce moment et essayé de faire connaissance avec mon bébé... un peu plus. Et puis il y a eu ce moment magique... où le médecin a basculé sur le mode vidéo 4D!!! J'avoue que je n'apprécie pas les photos de ces échos car je ne les trouve pas très jolies. Après tout, bébé n'est pas complètement terminé... Mais le mode dynamique est complètement différent de la photo statique :). J'ai pu voir mon bébé bouger comme s'il était dans mes bras. Et devinez.... je l'ai trouvé trop mignon! Alors voilà, je n'étais pas pour ce type d'écho mais cette fois-ci, elle m'a aidée à faire connaissance avec mon bébé et à me dire que je pourrai l'aimer tout comme sa soeur. Que tout comme ma mini il aura besoin de moi et qu'il n'en reste pas moins un bébé comme un autre. 

 

Voir les commentaires

Fille ou garçon? Quel sera notre choix du roi?

11 Novembre 2014, 22:39pm

Publié par BoutdeZou

boutdezouetbebe2-copie-1

                                             Mini BoutdeZou porte une robe CdeC

 

Je vous annonçais il y a quelques temps une très bonne nouvelle (relire le billet ICI)! Je suis venue vous confier ici que ma famille allait s'aggrandir d'ici quelques mois et que nous allions passer de 3 à 4! Je vous disais aussi que nous connaissions le sexe de bébé. Certaines d'entre vous ont voté pour une fille et d'autres pour un garçon!

Je vous annonce que bébé 2 sera un garçon! Et oui, un little boy à la maison! Moi qui suis fan du violet et du rose, je vais devoir revoir ma copie! J'ai déjà commencé à réfléchir à la déco de la chambre avec l'aide d'une copine et j'ai du mal à me détacher des trucs de fille ... y'a pas à dire. On a fini par trouver les stickers reste la couleur du papier à trouver...c'est pas gagné, j'aime pas le bleu au mur, je m'en lasse vite...

En tous cas, me copines sont vraiment supers parce qu'elles font toutes des petites choses pour m'aider à accueillir au mieux ce petit mec. L'une d'entre elle m'a même offert une tétine bleue de chez Mam trop mignonne! C'était trop chou. Merci à ma copine de la tribu de Maeline pour cette délicate attention.

Les tétines de chez Mam sont tellement mignonnes que c'est décidé (et si bébé veut bien), c'est chez eux que nous les achèterons. Mini BoutdeZou est déjà fan, sa petite cousine aussi, il n'y a pas de raison que son petit frère ne le soit pas.

 

En attendant de découvrir mes premiers craquages fringues (ben oui, on ne se refait pas!), je vous présente le premier pyjama que papa BoutdeZou a acheté pour son fils.

 

Boutdezou_jacadi_mam.jpg

Voir les commentaires

J'ai quelque chose à vous dire....

25 Octobre 2014, 21:33pm

Publié par BoutdeZou

boutdezou 3     

 

Aujourd'hui, je souhaite partager avec vous une merveilleuse nouvelle. Une de celles qui font que vous êtes sur votre petit nuage pendant 9 mois et pour toute la vie même. Je vous annonce que je suis enceinte et que bébé 2 est prévu pour le mois d'avril!

Que celles qui m'ont croisées et n'ont rien vu ne doutent pas de leurs facultés visuelles. Ca ne se voit pas encore beaucoup. En fait, il faut vraiment le savoir. Je pensais que mon bidon sortirait après l'annonce au boulot mais ... même pas. Limite j'avais l'impression que ça se voyait plus avant. Maisà vrai dire, je suis déjà malade, je ne vais pas en plus avoir du bidon.

Nous avons appris cette merveilleuse nouvelle en vacances et je dois dire que je suis beaucoup plus cool que pour ma première grossesse. Pour cause de congés, ma première écho a été l'écho obligatoire. Jusqu'à présent,  j'ai eu 2 échos contre 4 au même stade lors de ma première grossesse. Une grossesse moins médicalisée et aussi une seconde maternité qui fait que je n'avance pas totalement dans l'inconnu.

Il y a quelques jours, je vous parlais de mon sentiment de plénitude avec 1 enfant. Cela a été vrai. Pour moi la boucle était bouclée jusqu'il y a peu. Oui jusqu'à ce début 2014. Jusque là, 1 enfant était pour moi le chiffre parfait. Jusqu'à ce jour où j'ai réalisé que j'avais assez de place pour deux dans mon petit coeur. A ce moment là, je me suis dit que j'étais prête à avoir un second enfant.  

Cela peut sembler stupide à certaines d'entre vous, mais il n'a pas été de suite évident pour moi que je pourrai aimer un second enfant comme mon premier. Aujourd'hui je me dis juste que j'aimerai, deux fois plus, c'est tout.

Comme je l'expliquais dans mon billet d'humeur ICI, je me suis toujours estimée chanceuse d'avoir un enfant et, qui plus est, une fille. Enchaîner les grossesses n'était pour moi pas utile ni un désir d'ailleurs. Je pense que c'est davantage l'éducation et la proximité entre deux enfants qui créent la complicité pas la différence d'âge. Ou alors il faut vraiment que les enfant aient deux ans de différence maximum et encore tout dépend de leur caractère. Bref, je n'ai jamais eu ce que j'appelle "l'utopie du jumeau" et de toutes façons, je ne crois pas que des enfants séparés de 3 ans avec un qui entre en maternelle et un qui entre en cp soient spécialement sur la même longueur d'onde. Pas plus en tous cas que les enfants qui ont 4 ou 5 ans d'écart. En tous cas, c'est ce que je crois mais peut être que chez vous on voit les choses autrement, et tant mieux.Il faut de tout pour faire un monde.

Et sinon ...vous savez quoi? Ma seconde échographie date de mardi dernier et.... nous connaissons le sexe de bébé!

Alors, vos pronostics?

Voir les commentaires

2, l'obsession du chiffre parfait?

21 Octobre 2014, 22:37pm

Publié par BoutdeZou

    boutdezou_deuxieme.jpg

 

Ce billet me donne l'occasion de poursuivre ma collaboration avec ma copine Sabrina dont je vous ai parlé dans mon guide pour les efluents ICI. C'est une illustratrice géniale qui travaille ses projets artistiques aux states. En fait j'ai découvert ses illus récemment et je suis tombée sous le charme. On ne peut lui souhaiter que du succès!

Pour cette rentrée 2014, j'ai décidé de la solliciter pour illustrer certains de mes billets. Aujourd'hui, c'est un billet d'humeur. 

 

 

Aujourd'hui, ce qui me fait râler, pester, halluciner, ce sont les gens. La nature humaine et le fait que se mêler des affaires des autres soit un sport national! Pas quand tu es jeunes et que tu ne glandes rien, non, non, quand tu es maman, pleine de contraintes, que tu cumules ta vie pro et ta vie de maman, que tu fais tes choix, ceux qui te semblent bien et parfois aussi comme tu peux.

Sur le sujet je vous recommande un article très bien écrit de ma copine de la tribu de Maeline ICI. C'est très drôle car je crois que nos billets commencent presque pareil. Et pourtant je l'avais écrit depuis un moment. Preuve que les ressentis de mamans sont bien souvent les mêmes.

 

 

Les gens, c'est bien  connu, ils ont toujours un avis sur tout. Mais ce qui leur tient particulièrement à coeur, ce sont vos enfants!

C'est le sujet de prédilection des gens pour s'introduire dans votre vie sans que vous leur ayiez demandé quoi que ce soit.

Quand ils n'ont pas d'avis sur le fait que bébé pleure trop souvent ca votre lait n'est pas assez nourissant (ha! c'est bizarre à 4 mois bébé est toujours au sein et ne semble pas avoir faim), ils vous diront que vous ne devriez plus le porter à 15 mois ou vous demanderont à 4 ans quand est-ce que vous allez lui enlever son siège auto, parce que c'est bien connu, à leur époque, il n'y avait pas tout ça. J'avoue que j'ai largement envie de répondre :" et la télé du coup, vous la supprimez quand ? Parce qu'à votre époque, ça n'existait pas!" et puis pour quoi se soigner aussi, dans certains pays, il n'y a pas tous ces médicaments!

Répondre à l'absurde par l'absurde!

Et puis il y a un dernier sujet sur lequel les gens ont un avis : le nombre d'enfants que vous voulez avoir. Si vous ne le saviez pas, en France le nombre parfait c'est 2. Pas 1, ni 3 mais 2.

 

Si vous faites un seul enfant vous êtes égoïstes et si vous en avez 3, c'est que vous voulez des allocs!

 

boutdezou_echo.jpg

 

Deux enfants oui, mais.... les gens n'ont pas dit leur dernier mot! Ah non, ils ont leur théorie ! Et si vous ne voulez pas l'entendre, ne vous avisez pas de laisser trop d'écart entre deux enfants...ni trop peu d'ailleurs!

Attention donc à la grossesse du retour de couches, c'est mal vu. L'écart n'est pas assez grand. Le nombre d'or pour les gens c'est 15/17 mois. Ah les sacros saints enfants rapprochés! On s'emploira donc très souvent et assez vite après votre accouchement, que des enfants rapprochés, c'est mieux quand même.  Ne vous imaginez donc pas être tranquille car dès la première semaine de bébé, on vous demandera si vous pensez au 2ème! Oui Oui! C'est du vécu. J'avoue qu'à ce moment là j'ai juste eu envie de mettre un pain à la personne et de lui demander si elle n'était pas folle mais...allez! Je me suis ravisée!

 

Donc voilà comment commence la longue période de harcèlement et de pression sociale pour que vous fassiez le second enfant ... quand les gens l'ont décidé POUR VOUS et non pas quand vous en aurez envie. 

 

Sincèrement je pense que l'écart idéal c'est celui que l'on souhaite. Le principal est de bien vivre en harmonie avec ses enfants. A partir de ce moment là, tout coule de source.

Je dois cependant reconnaître que si on veut maximiser les chances que les enfants s'etendent et soient très proches, partagent les mêmes choses, 15 mois est la durée idéale. 3 ans correspond pour moi l'écart administratif qui permet le passage de relai pour la nounou et évite de payer deux frais de garde. Mais la période de rentrée à l'école n'est pas le meilleur moment pour l'arrivée d'un 2ème car bébé rentre tout juste dans le monde des grands et il se sent parfois poussé un peu trop vite vers ce nouveau monde (sauf si évidemment c'est le petit 3ème que vous attendez).

 

Mais ça, c'est mon juste mon avis et chacun fait ce qu'il veut. Quant à moi, j'ai souvent été blessée des paroles de certains. Oui j'ai une seule fille et alors? Moi je ne vois pas les choses comme ça. J'ai la chance d'avoir une fille et c'est déjà un super cadeau de la vie. J'aime prendre le temps de faire les choses. Je fais une chose à la fois ... pour une fois.

 

J'ai entendu des paroles blessantes, car, 1 enfant selon les gens, ça n'est pas bien. A croire qu'ils ne voient pas la valeur des choses mais la quantité.

Je sais bien que d'autres ont pu entendre des paroles blessantes non pas pour leur 2ème mais à l'annonce de la 3ème grossesse. "Ah, vous êtes enceintes du 3ème? Mais vous allez avorter?" 

Mais voilà tous ces mots qui ne font du bien qu'à ceux qui les prononcent, font mal, surtout quand on regarde bien la vie des personnes qui nous adressent ces remarques. Et pus d'abord, chacun fait bien ce qu'il veut? Non? Je supporte d'autant moins ce type de réflexions quand elles émanent de femmes qui ont fait le choix (parfois contraint) de rester au foyer ou d'hommes dont la femme s'est, disons, sacrifiée pour qu'ils puissent s'épanouir dans leur carrière et qui n'ont de fait, jamais rien géré. Parce que les femmes d'aujourd'hui ont plutôt des agendas bien remplis et que l'eloignement domicile/travail ne rend pas toujours possible le partage des taches : papa dépose, maman reprend. Alors de grâce, gardez vos jugements pour vous et nous serons tous plus heureux.

 

 

Et niveau logistique pour une maman qui travaille, deux enfants, c'est deux lieux de dépose. Ce qui fait quasi 1 heure pour organiser tout ça. Tout en ayant la contrainte de ne pas arriver à 10 heures au bureau et de ne pas déposer l'aîné à 7 heures du mat à l'école... Alors, penser à une telle organisation alors que vous avez déjà des cernes sous les yeux, que vous arrivez juste à sortir tête de l'eau, que vous avez enfin retrouvé votre taille de jeune fille. Remettre ça, non!

 

Les gens jugent sans savoir. Ou justement, le pire quand ils sont proches de vous, c'est qu' ils savent et c'est justement ce qui fait mal.

D'ailleurs, dès que vous attendez le deuxième les gens sont tellement helpfull et s'empresssent de vous dire " comme tu as déjà tout je t'achètes rien hein" ben voilà, ça donne envie! 

boutdezou_illu.jpg

Allez, les gens, mêlez vous de ce qui vous regarde, passez plus de temps à essayer de savoir si vous pouvez rendre service au lieu de demander si on pense au deuxième et le monde tournera plus rond non?

 

Voir les commentaires

La fête d'école ça se passe comment?

20 Juin 2014, 22:22pm

Publié par BoutdeZou

bracelets.jpg

 

 

La fête d'école, quand on a pas d'enfants, c'est un moment un peu angoissant : des enfants partout, des petites mains pleines de gâteau, des verres de jus renversés maladroitement (trop) près de votre robe, c'est unefnant qui s'aggrippe à vous car il cherche sa maman et enfin c'est 1 heure d'attente à regarder des petits tourner maladroitement sur eux même pour enfin apercevoir l'enfant qu vous êtes venus voir?

 

Et puis vous devenez parents et  la fête d' école prend un tout autre sens pour vous, puisque ce jour-là, c'est vôtre enfant que vous accompagnez. Votre enfant qui partage votre quotidien depuis sa naissance et que vous voyez grandir, s'épanouir et changer. Cette journée de fête d'école, vous la voyez donc totalement différemment.

Les enfants que vous voyiez comme des furies collantes de gâteau se transforment en copains et copines de votre enfant. Les parents ne sont plus des spécimens à part qui vivent sur une autre planète, il sosnt juste comme vous et d'ailleurs, vous en connaissez certains, même qu'il y a parmi eux des amis.

Vous êtes parents et vous découvrez désormais des enfants qui sont ravis de prendre possession de leur école en transgressant les règles habituelles (ne pas courir, ne pas manger...), fiers de faire découvrir en cette journée portes ouvertes, leur univers de vie à leurs parents.

Ce n'est pas pareil dans toutes les écoles, mais il y a un stand restauration ou pour la modique somme de 50 cts vous aurez le droit de manger le gâteau ou la boisson que vous avez apporté. Un stand de vente, chez nous, c'étaient des livres mais ça peut être autre chose.

 

Et enfin, vient le moment du spectacle tant attendu. Bon, j'avoue avoir oscillé entre impatience et peur que ma fille se mette à fondre en larme, ou plutôt...la connaissant, à faire sa tête de mule et à refuser de danser.

En fait, non, elle a dansé, timidement, mais elle a dansé. C'était mignon!

Il faut dire que quand on a 3 ans, danser devant plus de 120 personnes c'est pas toujours facile.

Ah oui! Parce que j'oubliais, selon la constitution des groupes d'enfants, le public peut être nombreux. Faisons le calcul : si deux classes sont mélangées vous avez donc les 30 parents d'une classe x 2 = 60 personnes x 2 classes =120 personnes. Nombre auquel vous pouvez ajouter les grands parents ou frères et soeurs...voilà voilà.

Donc j'en reviens à votre enfant, qu'on extrait de sa classe pour le planter devant...plus de 100 personnes. Il ne sait pas où vous êtes, bien sûr.... et maintenant il faut qu'il danse la chorégrahie apprise entre 4 murs, juste avec ses copains et sa maîtresse. Les chorégraphies sont mignonnes, les instits ont dû y passer du temps, ça fait plaisir. La musique....est.... un peu ancienne. Quoique j'ai de la chance, la mienne danse sur une musique de MJ! Mais sinon ça date un peu et je me dis qu'une actuelle faciliterait le déhanchement des petits.

Certains s'executent avec assurance, d'autres timidement mais ils dansent avec plaisir pendant que d'autres ....pleurent à chaudes larmes tout le temps de la danse et que personne ne semble pouvoir consoler ces petits bouts appeurés et intimidés. Je vous rassure, il n'y en a pas eu tant que ça. Mais, c'est un peu dommage et ça fait mal au coeur. Je n'ose même pas me mettre à la place des parents qui ont vu leur enfant pleurer pendant 2 minutes au milIeU des copains qui dansent! Peut être qu'un mot de l'instit aurait suffit à l'aider mais non....on leur fait continuer leur danse. Au pire il aurait fallu recommencer? Et alors? A 3 ans ou 5 ans on ne peut pas avoir de seconde chance? L'école ou le dur apprentissage de la vie, sans pitié!

 

Après avoir partagé une part de gâteau (le nôtre donc, enfin plus tellement parce qu'on paye les parts), papoté avec les copines, nous voilà de retour à la maison avec une Mini BoutdeZou ravie et des parents bien fiers de leur petite fille.

 

Et vous, vous me racontez votre fête à vous?

 

 

 

Voir les commentaires

La petite fille qui voulait des boucles d'oreilles...

21 Avril 2014, 22:37pm

Publié par BoutdeZou

 

 

photo-copie-1.JPG

 

 

La petite fille qui voulait des boucles d'oreIlles, c'est ma Mini BoutdeZou. Cette Mini BoutdeZou devient une petite fille qui sait dorénavent ce qu'elle veut, comme le décrit très bien ma copine de la Tribu de Maeline et ses adorables crapules ICI.

"Savoir ce qu'elle veut"... c'est tout nouveau. Ca a commencé il y a quelques semaines lorsque je lui ai parlé de sa fête d'anniversaire et qu'elle ma dit dit " tous mes copains et copines vont venir dans ma maison et je vais avoir un tableau"

J'avoue que le tableau est une idée qui ne m'emballe pas spécialement car je n'ai pas du tout, mais pas du tout envie de la voir jouer à la maitresse pendant des heures surtout que je sais très bien qui va devoir se coller au rôle de l'élève ...qui ne sait pas, ça va de soi! Ce qui va me gonfler au bout de 5 minutes évidemment.

Mais bon, c'est sa première vraie demande sans que je lui souffle quoique ce soit donc je ne vais pas faire ma bad mother et elle aura son tableau. Surtout qu'elle n'est pas exigente, elle ne veut que ça.... Ca serait vraiment vache de ne pas lui offrir.

 

Dernièrement, elle a revu ses arrières grands parents et elle a tellement été adorable avec eux qu'elle a eu droit à son petit billet. Là je lui dit qu'elle pourrait s'acheter ce qu'elle veut  avec son argent : un vêtement, un bijou ou un jouet. Dnas un premier temps, elle me parle de Dora et Babouche. Sentant bien le truc, je lui explique que des figurines Babouche et Dora ne seront pas d'un grand inétrêt car ils ne parleront pas comma dans le dessin animé Du coup, elle a réfléchi et s'est dit que finalement ça n" était pas une super idée. D'un seul coup elle revient vers moi et me dis "Moi je veux des boucles d'oreille, comme maman".

Me voilà bien avancée car, à vrai dire, je ne comtais pas lui faire percer les oreilles de si tôt et je me disais même que si elle ne me le demandait pas.. je m'abstiendrai.. Mais je crois que c'est raté, hein!

Et bien sûr, Mini BoutdeZou bénéficie du soutien, que dis-je de l'intense lobbying de tata BoutdeZou que je ne présente plus.

 

Alors, au-delà de cette demande surprenante à laquelle je vais prendre le temps de réfléchir, vous en pensez-quoi vous? Perçage d'oreilles cet été ou bien attendre encore au moins son entrée au CP?

Voir les commentaires

Dis maman, pourquoi le monsieur est en fauteuil roulant? Ou comment parler du handicap à mon enfant?

27 Mars 2014, 11:15am

Publié par BoutdeZou

product_9782070615575_244x0.jpg

                                           @www.gallimard-jeunesse.fr

 

La question peut paraître bête voire choquer mais pour moi c'est une vrai interrogation. Car, pour parler de certains sujets , il ne suffit pas de d'expliquer simplement. Il faut trouver les bons mots pour excpliciter toutes les situations que regroupent le terme "handicap".

Certains me diront peut être qu'il suffit de parler simplement à mon enfant et qu'il ne faut pas en faire un fromage. Peut-être. Pour ma part, je suis convaincue que ça ne suffit pas. Surtout quand au sein même de l'école, les adultes qui encadrent nos petits bouts n'ont pas les bons mots pour expliquer les choses à nos enfants. Savoir parler du handicap c'est aussi éviter de blesser une personne handicapée qui se trouve à côté de nous, par des explications mal préparées, trop spontanées

 

J'ai senti que mes explications ne suffisaient pas quand les questions se sont faites plus fréquentes, plus précises aussi quand nous croisions une personne en fauteuil roulant, à propos aussi d'un enfant handicapé dans sa classe.

"Mais maman pourquoi tel enfant n'a pas de main? C'est vrai qu'elle l'a perdue dans la cour?" De toute évidence, elle a entendu cette phrase quelque part. Je me suis donc posée avec elle calmement et lui ai expliqué que parfois, on naissait avec une main en moins, des doigts en moins.... Que certains voyaient moins bien ou pas.... Marchaient ou non.

 

Voilà, je pensais que mes explications avaient suffi.

 

Oui. Je pensais. Mais ma certitude s'est vite dissipée quand j'ai vu le livre que ma fille m'a ramené de la bibliothèque. Il s'agissait de "Vivre avec un handicap" écrit par Françoise Dolto chez Gallimard Jeunesse. J'avoue avoir été rassurée par le nom de l'auteure, pédo psychiatre éminament réputée!  Je me suis dit qu'au moins, le livre serait pédagogique et que les mots seraient les bons.

 

Le livre s'est montré à la hauteur de mes attentes. Il est factuel. Les textes sont assez longs mais il est facile de ne pas le lire en entier. Selon l'âge ou la situation de votre enfant, vous pouvez en lire davantage et rentrer dans les détails.

J'ai passé les deux pages qui parlent des sentiments que l'on peut ressentir par rapport à une personne en situation de handicap car trop poussé pour un enfant de 3 ans.Vous pouvez le trouver à 5.89 euros ICI.

 

De fait, je ne doute plus de l'utilité d'un livre pour aider les parents à expliquer la situation de handicap : il y a les mots, les images qui confirment, renforcent et illustrent vos explications. Le livre est un support indispensable pour parler avec votre enfant parce qu'il n'est pas toujours évident de dire les choses telles qu'on les pense.

 

Si vous avez d'autres lectures à me conseiller, n' hésitez pas à les partager ici.

Voir les commentaires

Ma réponse à Mère Cane "Les grandes désillusions ou l'apprentissage du métier de parents"

23 Février 2014, 19:27pm

Publié par BoutdeZou

Quelle émotion à la lecture de ton billet! Au fond, la situation dans laquelle tu es nous renvoie à notre angoisse à tous! On pense connaitre son enfant par coeur et on pense que son enfant est partout comme avec nous ...

Mais, un jour, en parlant avec l'instit de notre enfant, on apprend que non! Notre enfant n'est pas comme à la maison : il n'est pas ce leader plein d'assurance, de savoir et de malice. Il est en retrait, parle peu et ne joue pas avec les autres.

Et là, je ne peux que te comprendre .... ça fait mal.

Ca fait mal parce que toi tu sais que cet enfant solitaire et discret de l'école ne ressemble pas à l'enfant jovial, vif et téméraire que tu as à la maison.

 

Ce billet de réponse c'est aussi un billet d'encouragement et de soutien, de félicitations aussi. Parce que toi, tu as le courage de dire ce qui te fait mal. Toi, tu as le courage de dire que tout ne va pas bien. Trop de gens prétendent le contraire quand il s'agit de leur enfant. Et ces mensonges au fond, te font te sentir encore plus mal quand quelque chose pêche avec ton enfant! Avec ton témoignage, d'autres mamans se sentirons moins seules, je me sentirai moins seule.

 

Par ce billet, je veux te dire que je te comprends Mère Cane, ça fait mal, surtout quand, depuis leur plus jeune âge, tu mets toutes les chances de leur côté pour que justement, ils rentrent dans les cases. C'est dur, surtout, quand tu sais que ton enfant est capable et a mémorisé largement plus que l'objectif de la première année de maternelle : compter jusqu'à 10.

 

Et là commence un grande remsie en question : finalement le tout n'est pas de savoir mais de faire comme les autres. J'auras tendance à dire que c'est un peu un défaut de notre pays...la moyenne, on en demande pas plus. De fait quand ton enfant rentre à l'école, c'est un cadre qui ne lui correspond pas forcément. C'est finalement un habitus complet à intégrer : le savoir-être en groupe, le savoir-faire.

L'école c'est un miroir que l'on se prend en pleine face un beau jour. Jusque là, on nous laisse élever nos enfants comme on veut. Tout ua plus, on a des remarques sans intérêt  (parce que souvent très mal présentées) des personnes qui les gardent ..quand on en a. Car souvent, tout va bien. Puis, un jour, on nous qu' en fait...ça ne va pas vraiment....

 

Ce qui fait mal aussi, c'est le côté tracé de la chose. Estc-ce que ce qui se dit entre parents et instit sera tracé dans son livret scolaire? Sera t'il simplement indiqué "discret"? Cela donne terriblement l'impression que les premiers mois de maternelle scellent dans le marbre le moindre écart alors que....ces premières années sont avant tout basées sur l'apprentissage et la socialisation....L'enfant est un individu centré sur lui qui apprend à évoluer en groupe. Pour ceratns c'est très facile, pour d'autres ça prend plus de temps. Parfois un an. 

 

Tout ceci nous renvoie au constat que tu fais : élever un enfant ça ne coule pas de source. En devenant parents, on apprend que c'est loin, très loin de n'être que de la transmission! Que nos petits bouts ne sont pas comme leur père ou leur mère mais sont eux...tout simplement eux.

Ils peuvent être nuls en dessin alors qu'on excelle dans cette matière, nul en sport alors qu'on les encourage un max à escalader, sauter, courir ; ne pas savoir compter jusqu'à 10 alors que maman est prof de maths.

Et là, ça fait super mal mais malheureusement c'est la vie. Et c'est là que l'on découvre ce que c'est que d'élever un enfant!  Elever un être que tu ne connais finalement pas si bien que ça pour la toute simple raison qu'il ne te ressemble pas trait pour trait ou qu'il ne se comporte pas pareil sans toi qu'avec toi.

Pas facile non plus pour ces premiers, nos premiers enfants, d'être comme les autres quand nous, leurs parents, découvrons notre parentalité avec eux et aussi ce qu'est un enfant. Pas facile pour eux ni pour nous.  Avec le premier, tout est excacerbé : la fiéreté des premiers pas, le premier dessin...toutes les premières fois de leur apprentissage sont, mine de rien de véritables fêtes et c'est vrai qu'à l'école.... on ne célèbre pas leur victoire dès qu'ils ont réussi l'exercice. L'intégration de l'individu dans le groupe, la fait que ce premier enfant trouve sa place, est donc, selon moi, plus compliquée que pour les seconds, qui, même s'ils sont uniques aussi, font les choses...en 2eme. Nous parents, avons eu le temps de prendre du recul sur nos réactions. Nous ne les vivons pas pareil tout simplement parce que c'est la 2eme fois... bref, tout un univers de circonstances. Je ne jette pas la pierre, on est comme on est. Et bien heureusement qu'on s'émerveille de tout pour le premier :). La vie serat bien triste sinon!

 

Donc là Mère Cane, je te soutiens et je vais même te rassurer en te disant que cela arrive à plus d'enfants qu'on ne le croit. C'est sûr, ca ne fait pas plaisir d'entendre que son enfant ne fait pas comme les autres mais....nous sommes tous différents et il y a des solutions à tout. Est-ce que l'enfant se sent bien dans sa classe? Avec l'instit? Est-ce qu'il ne s'ennuie pas? Est-ce qu'il se sent à sa place d'enfant? Parfois, une ou deux séances chez un pédo psychiatre, ça aide, ça permet d'avancer et d'avoir quelqu'un qui prend du recul sur nous, sur l'enfant, notre comportement. Un simple élément peut suffire à recaler les choses.

 

Puis l'école nous renvoie tout de même à ce paradoxe de la vie qui veut qu'en somme, rien ne sert d'en savoir trop, il suffit juste de faire ce qu'on te dit dans le temps imparti et de rentrer dans les cases. Et ça, certains enfants ont dû mal à l'accepter, pour différentes raisons. En tous cas, moi je préfère un enfant qui met un peu de temps à trouver sa place qu'un enfant qui tape les autres... et il y en a même en petites sections!

 

Alors, Mère Cane, félicitations pour ce témoignage.

Beaucoup de coourage à toi, à nous, pour sur ce long chemin qu'est la parentalité

Allez je te donne "rendez-vous rendez-vous" à la fin de l'année ...Et je suis sûre qu'à la fin de l'année le canard sera rentré dans le moule! Pour l'avoir déjà vu avec d'autres enfants, je lui fait toute confiance.

Voir les commentaires

Dans les livres de l'école, j'apprends les bêtises et les gros mots!

5 Février 2014, 17:39pm

Publié par BoutdeZou

livre_ecole_1.jpg

 

Billet d'humeur du jour : les livres de l'école.

 

Je ne sais pas si je suis toujours bien tombée dans mes choix de livre mais en tous cas, jamais je n'ai acheté

de livres que je n'ai pas pu lire à ma fille parce que les histoires me semblaient amorales ou avec des gros mots, non ça ne m'était jamais arrivé.

Jusqu'à ce que Mini BoutdeZou ramène des livres de la bibliothèque de l'école.

La dernière fois déjà, ma petite demoiselle avait ramené un livre sur la thématique des bêtises....pas facile comme thème mais bon, si c'est bien traité, pourquoi pas!

Alors, j'ai commencé à lire, le livre. Au final, j'ai dû transformer l'histoire! Pour résumer il s'agissait d'un petit ourson qui faisait des bêtises pour embêter ses grands parents! Waouh, quelle belle idée! Et en voici quelques exemples : petit ourson qui fait pipi dans sa culotte exprès, petit ourson qui met je ne sais plus quoi dans les chaussons du grand père....

 

Polie, je ramène le livre à l'école...

 

 

La semaine dernière, nouveau livre et là gloups! Pourtant le livre commençait super bien! Un tigre popose à ses amis de faire un gâteau ensemble.

livre_ecole_2.jpg livre ecole 3

 

Là, je me dit "super, ce livre met en avant les valeurs de partage, du vivre ensemble, très bien! Et en plus, un sujet nourriture, ça va peut être nous aider". Haha! Je peux vous dire que j'ai déchanté en continuant la lecture!

 

livre_ecole_4.jpg livre_ecole_5.jpg

 

Après leur avoir crié dessus sans ménagement, le tigre se fait insulter par ses copains, tout le monde lui dit que le gâteau au chocolat n'est pas bon et même que c'est "dégueu". Ah ben super, c'est vrai que ça va nous aider à expliquer à Mini BoutdeZou qu'il faut goûter à tout !

 

Voilà, si vos enfants ne savaient pas comment s'insulter c'est fait!

 

livre_ecole_6.jpg livre_ecole_7.jpg

 

Comme si cela ne suffisait pas, les amis du tigre lancent les aliments sur lui.

 

livre_ecole_8.jpg

 

Pour finir, les copains sournois préparent un gâteau au chocolat à leur ami et lui lancent sans scrupules à la figure. Pour moi, un guet-appens quoi! 

 

P1060743.JPG

 

Je suis restée interloquée devant ce livre : à quoi sert-il? Aucune valeur morale ni pédagogique...que fait-il à la bibliothèque de l'école?

 

Lundi, j'ai ramené le livre et là j'ai dit à l'instit que le fond de l'histoire n'était pas terrible ni les mots employés.

 

Même si Mini BoutdeZou a une bibliothèque bien garnie et 2 abonnements en cours (oui moi aussi j'aime les livres), je pensais que c'était super de permettre aux enfants de ramener des livres chez eux. Surtout pour ceux qui n'en n'ont pas beaucoup. Mais voilà, si la bibliothèque n'a que ce genre de livres, à quoi ça sert? A dire ensuite aux parents qu'ils élèvent mal leurs enfants, que ces derniers disent des gros mots?

Les livres sont pourtant édités par des éditions qui ont pignon sur rue.

Je ne comprends pas, les livres ne sont pas lus avant d'être mis en bibliothèque? Sincèrement, je ne vois pas l'intérêt. Je préfère me charger de lui acheter ses livres.

 

Et vous, avez-vous déjà eu des expériences similaires?

Voir les commentaires

1 2 3 > >>