Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BoutdeZou Mon guide puericulture, mode et enfance

Un cadeau de fin d'année pour la maîtresse de ma Mini!

24 Juin 2015, 23:25pm

Publié par BoutdeZou

Un cadeau de fin d'année pour la maîtresse de ma Mini!

Mini BoutdeZou adore sa maîtresse! Alors, pour la fin de l'école dans une semaine, elle veut lui offrir un beau cadeau. Pour ma part, je le souhaite aussi. C'est même un geste tout à fait naturel. Sa maîtresse qu'elle aime tant est aussi la personne qui lui a permis de réussir cette nouvelle année scolaire, qui lui apprend patiemment à ne pas couper la parole (oui parce que c'est pas gagné avec ma piplette de mini), à écrire, à reconnaitre les mots et à se faire confiance.

 

Voic donc le cadeau que ma mini et moi avons prévu d'offrir à la maitresse. Il s'agit de la trousse XXL avec motif et personnalisée. J'ai choisi un coloris turquoise (parce que tout le monde n'est pas girly comme moi et n'adore pas le rose!!!) et le motif plume avec l'inscription Wonder Maitresse. Voir ICI. Cette année encore, nous avons choisi le site Les Griottes qui propose une gamme de produits personnalisable.

L'année dernière j'avais commandé une trousse liseret liberty pour la maîtresse et un porte clé pour l'atsem sur ce site. Voir ICI.

 

Et vous, qu'avez-vous choisi cette année?

Voir les commentaires

Le concept des 1000 jours expliqué en vidéo!

19 Juin 2015, 13:50pm

Publié par BoutdeZou

Je suis ambassadrice Blédina et dans ce cadre, j'ai participé à une rencontre très intéressante sur le concept des 1000 jours qui concerne le temps de la grossesse et les deux années de vie de l'enfant. J'ai prévu une série de billets pour partager avec vous les conseils prodigués par les professionnels présents ce jour, et qui m'ont vraiment rassuré sur l'alimentation de mes enfants. Mon premier billet à ce sujet était un peu anxiogène je suppose pour mes lecteurs...beaucoup même. Mais j'avais besoin de passer par cette étape, vous dire ce qui n'avait pas été, pour revenir vers vous avec un message positif et échanger avec vous les conseils qui peuvent vraiment tous nous aider.

Je vous propose aujourd'hui de découvrir ce qu'est le concept des 1000 jours de manière globale avec cette petite vidéo de la petite Charlotte. Surtout ne prenez pas cette vidéo au premier degré. Le but n'est ni de vous heurter ni de vous culpabiliser. Ce que je retiens c'est qu'il n'est jamais trop tard pour agir parce qu'il ne faut pas se faire d'illusion, rien n'est jamais parfait. Mais tout se rattrape, j'en ai fait l'expérience avec ma Mini!

Voir les commentaires

La marque Joie vous présente ses nouveautés!

19 Juin 2015, 00:09am

Publié par BoutdeZou

La marque Joie vous présente ses nouveautés!

J'avais découvert la marque Joie sur une édition du salon Babycool. Et puis, je ne m'y étais pas plus intéressée que cela. Mais, ce que j'avais retenu de la marque, c'était qu'elle proposait des produits à tarifs très très abordables pour une qualité qui semblait très correcte. Pour moi, Joie, c'est un peu le Graco à la française, qui propose les produits essentiels à avoir quand on a un bébé : le siège auto, le lit pliant, la chaise haute, le transat et la poussette.

 

Je vous dévoile mes cinq coups de coeur parmi la gamme des produits Joie :

 

 

 

 

 

 

 

 

  • La chaise haute Mimzy 360°

Ctete chaise haute semble adaptée aux petits à partir de 2/3 mois. Son +? Elle pivote à 360 ° et permet d'orienter l'assise comme vous le souhaitez pour gagner de la place au sol par exemple ou proposer une activité différente à l'enfant sans déplacer la chaise.

Elle me tente bien cette chaise! J'étais justement en train de chercher une chaise deux en un qui fait également transat pour chez la grand maman de Babyboy!

 

La marque Joie vous présente ses nouveautés!
La marque Joie vous présente ses nouveautés!
La marque Joie vous présente ses nouveautés!
  • Une poussette poids plume pour les transports, la Mirus

Je ne sais pas ce que valent les suspensions puisque je ne l'ai pas testée mais en tous cas, mon babyboy était très à son aide dans la poussette qui est toute cocon. A noter que mon bébé est plutôt grand.

La marque Joie vous présente ses nouveautés!
La marque Joie vous présente ses nouveautés!
La marque Joie vous présente ses nouveautés!
La marque Joie vous présente ses nouveautés!

Le siège auto groupe 2/3 Trillo LX

Il a obtenu une très bonne note aux crashs tests de mai 2015 et est vendu à un tarif défiant toute concurrence : 93 euros sur le site Allobébé par exemple.

Il est bon en frontal et très bon en latéral (voir plus de résultats sur le site de Sécurange)

Désolée pour la photo not in situ mais celles que j'ai prises de ce modèle ne rendent pas grand chose...

La marque Joie vous présente ses nouveautés!

Et sous réserve d'un prochain passage aux crashs tests, j'ai aussi craqué sur ce siège au bel habillage rouge/bordeaux! Le siège bouclier transcend de groupe 1/2/3, très réussi en terme de design !

La marque Joie vous présente ses nouveautés!
  • Le siège auto I Size de Joie : le I Anchor!

Il est très enveloppant et c'est vraiment dommage qu'il n'ait pas été sélectionné pour les crashs tests indépendants du mois de mai parce qu'il a l'air très bien. Il est indiqué qu'il convient dès la naissance mais je le conseillerai plutôt à partir de 4/5 mois. J'ai trouvé mon babyboy bien en sécurité mais la position la plus allongée n'est pas assez inclinée pour accueillir les plus petits.

La marque Joie vous présente ses nouveautés!

Voir les commentaires

Transformer un vélo en une draisienne pour les grands!

17 Juin 2015, 23:36pm

Publié par BoutdeZou

Transformer un vélo en une draisienne pour les grands!

Cela faisait un bout de temps que je recherchais une draisienne pour ma Mini BoutdeZou mais je ne trouvais pas un modèle à sa taille car elle est plutôt grande.

En France, les draisiennes sont plutôt destinées aux petits, avant qu'ils aient l'âge de faire du vélo et les tailles que l'on trouve en commerce sont de 80 ou 90 cm au maximum. Bien trop petit pour ma mini. Et puis, elle a déjà une trotinette, des rollers, un vélo.... je n'avais pas vraiment envie d'acheter un cycle supplémentaire.

Et c'est une copine qui a trouvé la solution : enlever les pédales et petites roues arrières du vélo de ma mini! On a demandé à papa BoutdeZou de procéder à l'adaptation du vélo et hop en un rien de temps, ma Mini s'est retrouvée avec une belle draisienne, juste à sa taille!

Elle se débrouille très bien et fait même des échapées en décollant les pieds du sol! C'est génial pour apprendre l'équilibre et donc à faire du vélo sans les petites roues arrière. C'est tout de même mieux que d'apprendre en chutant tous les 50 cm.

 

 

 

 

Transformer un vélo en une draisienne pour les grands!

Voir les commentaires

Le concept des 1000 jours : un guide pour passer de la culpabilité à l'action

15 Juin 2015, 11:24am

Publié par BoutdeZou

Le concept des 1000 jours : un guide pour passer de la culpabilité à l'action

Mardi, quand je me suis rendue à la rencontre organisée par Blédina, j'étais bien loin de me douter que je repartirai aussi soulagée, avec un poids énorme en moins. Celui de la culpabilité que je traînais depuis 3 ans, quand la diversification de ma mini a commencé à tourner au fiasco.

 

  • Une diversification chaotique oriente t'elle irréversiblement le comportement alimentaire de l'enfant?

Ses premières cuillerées de purées, je les ai retardées au maximum parce que je trouvais très violente, la manière dont on m'avait conseillé sur l'introduction de la nourriture dans le régime alimentaire de ma mini. J'entends encore les paroles de ma pédiatre de l'époque qui me disait : "vous pouvez commencer la diversification et donner des petits pots". Voilà, je n'avais pas eu d'autres conseils. Ni dans le rythme, ni dans le nombre de cuillerées... On m'avait balancé ça comme ça. C'était un peu violent pour moi, je n'étais pas préparée à cela. Je savais qu'il fallait lui donner à manger mais je souhaitais être plus accompagnée. Et puis cette pédiatre voulait tellement que j'arrête d'allaiter ma mini que je ne lui faisais plus confiance. Au fond, je pense qu'elle se disait que plus vite ma fille allait manger, plus vite j'allais arrêter l'allaitement. Enfin!


Le temps des premières cuillerées a passé et je prenais plaisir à lui faire consciencieusement ses petits pots avec des légumes frais mais aussi  lui donner des plats préparés. Ma mini mangeait normalement...oui... sauf que je remarquais bien une différence avec les autres enfants. Rien ne lui faisait envie à part le chocolat peut être. Jamais elle n'a eu envie de porter une fraise à sa bouche, de toucher les aliments avec ses mains... non jamais.

Et puis, est arrivé le temps où la demoiselle ne mangeait rien à part les plats Blédina dont nous avons dû faire la fortune. Rien d'autre. Puis, elle a accepté enfin de manger des protéines et 2 type de légumes seulement. Elle ne voulait plus rien goûter, ne toucher aucune nourriture avec ses mains.....

Et puis un jour, on a consulté, on a revu des choses dans notre méthode d'éducation. Elle a d'abord mangé par obligation puis peu à peu... par plaisir. Les premières carottes mangées en morceau à 3 ans et demi m'ont fait pleurer... de joie, parce qu'enfin elle mangeait.

Et depuis quelques mois, je me délecte de la voir mettre ses mains dans le saladier pour goûter la pâte à gateau, désosser le poulet avec ses doigts, faire des dessins avec sa purée, enrouler le jambon autour de son doigt pour faire un pansement. Step by step, elle découvre les saveurs et les textures.

Malgré tout, et même si je ne suis pas la seule responsable de la défiance de ma fille à l'égard de la nourriture flottait sur moi un vent de culpabilité et surtout une question : qu'avais-je mal fait? qu'avais-je raté?

 

  • Le concept des 1000 jours : apprendre les gestes essentiels pour repartir sur de bonnes bases

Et puis, mardi, j'ai découvert le concept des 1000 jours, présenté par 3 professionnels de santé dont un pédiatre gastroentérologue, Marc Bellaïche, et un gynécologue obstétricien, Thierry Harvey et Louis-Dominique Van Egroo, médecin généraliste et médecin conseil Blédina.

Si le gynécologue me confirme quelque chose que je savais déjà personnellement, à savoir qu'une maternité se prépare en amont de la conception par la mise à jour ses vaccins, une bonne alimentation et une bonne hygiène de vie sans cuites et sans tabac, les paroles du gastro pédiatre m'interpellent. Il nous apprend :

- qu'il faut proposer un aliment 7 à 8 fois pour savoir si l'enfant l'apprécie ou non.

- que les grimaces que fait l'enfant quand il goûte ne sont pas forcément un signe qu'il n'aime pas mais que ça peut aussi être la cuillère qui est trop dure ou introduite trop violemment dans sa bouche. Ces petits trucs me rassurent énormément et me guident beaucoup. J'aurai aimé avoir de tels conseils pour ma mini.

- que si les légumes sont introduits en premier pendant 15 jours, il y a moins de dégoût de l'enfant pour les légumes.

- que la diversification passe par le goût, l'odorat mais aussi le toucher. Ah, tiens! Nous y voilà! Ce fameux geste de toucher les aliments que ma mini n'a jamais effectué petite MAIS qu'elle commence à faire.

 

  • Reprogrammer le comportement alimentaire de son enfant

Je demande alors au spécialiste, si je fais bien d'encourager ma mini à toucher les aliments, à faire connaissance avec les textures. Même à 4 ans.

Il me félicite alors de "reprogrammer" mon enfant. Ca va vous paraître bête mais ces quelques minutes d'échanges valent de l'or pour moi. M'entendre dire que je n'ai pas tout fait de travers, que cette diversification ratée n'est peut être pas uniquement de mon fait mais d'un ensemble de circonstances, d'habitudes de l'entourage aussi, est particulièrement réconfortant pour moi. Recevoir des encouragements et des félicitations pour réapprendre à ma fille les gestes d'une diversification réussie me réconcilie avec la diversification alimentaire et ça tombe bien, parce que d'ici quelques mois, ça sera au tour de mon babyboy d'y passer.

 

En résumé les 1000 jours, c'est la période de la grossesse et les deux premières années de vie de l'enfant. Une période de 3 ans pendant laquelle tout est important mais pas irréversible non plus. La perfection étant pour moi impossible à atteindre, le concept des 1000 jours n'est pas un semble de règles à suivre à la lettre mais plutôt un cadre de référence qui permet de rattraper ce qui n'a pu être fait.

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Les larmes de mon bébé RGO, la douleur d'une mère

7 Juin 2015, 22:33pm

Publié par BoutdeZou

Les larmes de mon bébé RGO, la douleur d'une mère

Tout a commencé lorsque nous sommes allés consulter le pédiatre pour sa visite des 10 jours. Cette visite très rapprochée de la sortie de la maternité tombait à points nommés pour moi. Babyboy se portait très bien mais ... je trouvais qu'il faisait du bruit en dormant. Pas un petit râle de fond, non, un énorme bruit de respiration qui était plutôt inquiétant pour nous et nous réveillait en sursaut la nuit.

La pédiatre nous a confirmé qu'il y avait bien une explication à cette respiration bruyante : bébé a un stridor. Elle nous rassure de suite en nous disant que tout va rentrer dans l'ordre rapidement. Et puis, elle nous dit aussi qu'elle détecte un RGO. Ah tiens donc le fameux RGO refait son apparition : après mini, cela m'aurait étonné que le second n'ait rien...mais j'aurai bien voulu! Avec un bébé tout neuf, on est toujours plein d'espoirs. On souhaite très fort que les choses se passent bien dès le départ et que bébé sera épargné par tous les petits tracas du quotidien.

Nous sommes donc repartis avec ces deux diagnotics en mains, ravis d'avoir trouvé une pédiatre à l'écoute et efficace. Pas comme celle que j'avais consulté pour ma mini exactement pour les mêmes symtomes, et qui n'avait su me prescrire que des lavages de nez...

Nous sommes donc rentrés chez nous avec une prescritpion de polisylane et de gaviscon.

 

  • Sa douleur, ma détresse

Les jours et les semaines sont passées et ... malgré le gaviscon, babyboy crie hurle toujours. Le temps file et je passe mes journées avec Babyboy dans l'écharpe ou dans les bras. Je n'ai même pas deux heures à moi dans la journée. Pourtant les tétées ne sont pas si nombreuses et j'aurai le temps de faire des choses mais 1 heure après la tétéz, arrive l'heure de la digestion et.... il hurle! Il ne se calme que dans les bras. Il hurle et....il pleure encore et encore. Il souffre tellement que des larmes roulent le long de ses joues. Ces cris, ces larmes, me déchirent le coeur et sont justes insupportables pour moi. Ces cris qui retentissent, ce visage qui se crispe, ces larment qui coulent de ses yeux sont pour moi les signes que mon bébé souffre et qu'il pleure de douleur.

Pour autant, être déjà passée par là avec ma mini  n'a pas été un avantage pour moi. J'étais crevée, à bout et il faut l'avouer, plutôt démunie devant les cris de mon bébé. Je restais là, assise dans le canapé ou debout à marcher pour essayer de le calmer jusqu'à ce qu'il finisse par s'endormir contre moi, son bidou bien au chaud. Ce qui est d'autant plus insupportable c'est qu'il n'y a quasiment pas moyen de faire un break dans ces cas là. Les bras de maman sont quasiment les seuls à pouvoir le calmer. Et pour moi, c'est impossible de le laisser hurler puisqu'il souffre.

 

 

 

 

  • Les enfants rgo, ces enfants maltraités

Le terme va paraître un peu fort pour ceux qui ne savent pas ce qu'est un rgo ou du moins pour ceux dont les enfants n'ont pas eu de reflux. Ceux qui pensent que les rgo sont de simples désagréments qu'ont tous les nourrisson diront que j'exagère.

Mais pour les parents qui endurent le rgo de leur enfant, ce terme leur parlera et sonnera tres juste. Quand un enfant a un rgo, c'est toute la famille qui souffre avec lui. Pourquoi? Parce que beaucoup de rgo sont niés et identifiés beaucoup trop tard. Ils entraînent des pleurs à répétitions chez l'enfant qui souffre, des réveils nocturnes fréquents... Bref un rythme épuisant pour les parents qui voient leur enfant souffrir.

Le rgo est un combat pour les parents : ils doivent souvent se battre pour qu'il soit reconnu et ensuite se battre une seconde fois pour qu'il soit traité.

Je pense que le rgo est souvent nié parce que ... en mon fort intérieur, il a des causes qu'on ne veut pas voir. Il est souvent causé par l'acidité des aliments : plv, lactose, protéines ... que nous avons en trop grand nombre dans l'alimentation et aussi par l'intolérance ou l'allergie au gluten, aux protéines de lait de vache ou au lactose par exemple.

Je ne dis pas que tout le monde doit s'adapter aux allergiques, intolérants, souffrants de rgo mais tout de même. C'est tres bizarre cette maladie qui touche un grand nombre d'enfants non?

J'ai un peu l'impression d'être dans le film de science fiction sur le futur, "Idiocratie" : tout le monde mange et consomme sans se poser de questions. Sauf quelques uns, mais ceux la sont mis au banc de la société car personne ne veut voir les problèmes pour ne pas changer ses habitudes.

Pour le RGO, c'est un peu la même chose. Ceux qui n'ont pas de soucis continuent leur route. Ceux qui osent dire qu'ils rencontrent des difficultés sont regardés de travers, considérés comme des empêcheurs de tourner en rond. Des gens qui trouvent des excuses pour ne pas faire comme tout le monde et qui au fond, trouvent dans la maladie une excuse aux pleurs de leur enfant qu'elles prennent trop souvent à bras et son capricieux. Le pire étant l'obstination du corps médical à trouver des solutions. On laisse donc repartir les mamans avec leurs problèmes et leur enfant qui hurle....encore et encore.

C'est ainsi que je suis repartie deux fois du cabinet, sans réel traitement pour le RGO. Parce qu'entre le diagnostique et le traitement, il y a un pas énorme!

 

Les choses se sont arrangées pour Babyboy. Je suis retournée chez le pédiatre à l'improviste pour vérifier son otite et aussi lui réclame un traitement pour son RGO. Je suis repartie avec de l'inexium. Nous avons commencé le traitement depuis près d'une semaine et il y a une nette amélioration. Ses pleurs ne me déchirent plis le coeur depuis quelques jours. Ses douleurs sont désormais celles de coliques. Elles sont douloureuses mais n'ont rien à voir, non rien avec ses précédentes douleurs. Le RGO ne se guérit pas en 1 semaine et le chemin est encore long, mais le traitement de la souffrance est déjà un énorme soulagement pour lui et nous, ses parents.

 

 

Voir les commentaires