Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BoutdeZou Mon guide puericulture, mode et enfance

Ben alors ma mini qu'est ce qui se passe?

24 Février 2015, 22:06pm

Publié par BoutdeZou

Ben alors ma mini qu'est ce qui se passe?

Mini BoutdeZou porte une doudoune Jacadi

 

  • .... Quand mon petit nuage rose s'assombrit!

Ca ne ve pas fort du tout chez ma Mini en ce moment.

Certes, cela faisait plusieurs fois que la maîtresse me dit "votre fille est vraiment fatiguée" et que je lui réponds "c'est bientôt les vacances, elle pourra se reposer".

Que pouvais-je  lui répondre d'autre? "très bien, je vous la reprends, je pose 1 semaine de congés et elle pourra dormir!"

Je me suis contentée de la garder deux mercredis matin pour qu'elle se repose. Mais en vain, la fatigue à continué à s'accumuler et ce sont les animateurs du centre de loisirs qui m'ont dit à leur tout : "votre fille est vraiment fatiguée, elle n'a pas voulu participer aux activités, elle a préféré assise sur le banc à vous attendre à la fenêtre". Cerise sur le gâteau, au cours de sport, 1er jour de vacances, pendant lequel elle s'est carrément mise à pleurer alors qu'elle adore y être!

Et pusi, il y a aussi la cantine et le gouter qui l'ennuie. En fait tous ces temps non obligatoires qu'elle passait avant avec plaisir avec ses camarades, sont devenus un fardeau pour elle. D'ailleurs elle sait bine me le dire "maman je veux rester avec toi et papa, c'est tout". Et de se blottir contre moi dans le canapé pour faire calin...c'est tout.

Ma petite Mini fonceuse et enjouée est devenue depuis quelques temps une petite mini craintive et casanière qui ne réclame que des calins de sa maman.

Il y a deux semaines, je me suis pris une vraie douche froide, parce que sérieux, quand son enfant est mal, on ne peut pas aller bien. Parce que quand tout roule enfin, quand on pense que sa petite famille est heureuse et que l'on se raccroche à ça pour surmonter des épreuves pas faciles que l'on connait par ailleurs, c'est tout un monde qui s'écroule! Tout mon petit monde si précieux. Toutes mes certitudes qui volent en éclat.

Et là je me dis qu'à force de vouloir terminer mes dossiers professionnel à tout prix, j'ai loupé une marche. Je n'ai pas vu ma petite fille s'angoisser et se fatiguer. Et à la fois, c'est pas facile d'être une femme enceinte qui bosse. Rester efficace sur tous les fronts avec deux fois mons d'énergie, un contexte économique qui rend difficile les remplacements et la charge de travail qui reste là malgré tout... Des heures supp pour moi .. mais aussi pour elle. Et la culpabilité s'installe....

 

  • Et d'un coup, j'aimerai tellement être dans sa petite tête pour comprendre ce qui se passe.

Aurais-je loupé quelques chose? Ne voudrait-elle plus de ce petit frère qu'elle attend pourtant avec impatience? S'imagine t'elle que je ne vais plus l'aimer autant qu'aujourd'hui? A t'elle échangé avec ses copines sur le sujet et ont-elles parlé du moment angoissant où maman va partir quelques jours à l'hôpital?

Je ne sais absolument pas ce qu'elle pense et ne sait pas comment l'aider. J'essaie de la rassurer, de lui dire que je suis là, tout prêt d'elle et que bien sûr, papa s'occupera d'elle le soir quand je serais à l'hôpital. Et aussi qu'elle viendra me voir... mais en vain. Ma petite mini est angoissée et se réveille souvent la nuit...très souvent. Sous des prétextes très vite trouvés hein, elle vient voir si je suis là, juste poser sa petite joue contre la mienne, et repart, rassurée. Enfin jusqu'à la prochaine heure.

Au final, j'ai un début d'explication au mal être de ma mini. Le médecin a diagnostiqué un RGO..... c'est donc ça, ce mal de ventre dont elle me parle depuis 2 semaines, cette envie de rester pelotonnée tout contre sa maman à la maison.

C'est une première partie de réponse mais je vais tout de même lui trouver des lectures pour l'accompagner dans ses questionnements d'enfant, pour me permettre à moi aussi, adulte de trouver les mots pour lui expliquer que ma petite mini d'amour sera toujours ma petite fille chérie et que jamais personne ne la remplacera. Oui trouver les mots, pour lui enlever ses angoisses d'enfants visiblement trop lourdes à porter pour elle et aussi pour sa maman...

Pour qu'elle récupère bien pendant les vacances on a été consulter le médecin pour voir comment on pouvait soigner ce RGO et comment aussi on pouvait apaiser ses angoisses pour qu'elle aille mieux mais déjà pour qu'elle dorme. Parce qu'avec le manque de sommeil, impossible de s'apaiser, d'être rationnelle et de se poser. Les huiles essentielles semblent là aussi faire leur effet et ma mini semble retrouver des couleurs. Il faut maintenant s'occuper de péréniser la situation, de la rassurer sur sa place à elle au sein de la famille. Mais ... au final, comment? Passer de 3 à 4 sera nouveau aussi pour nous et il semble que nous n'ayons pas les moyens de lui illustrer de manière assez explicite pusique ce petit frère est encore dans le ventre de maman.

Et vous, avez-vous connu des situations similaires? Comment avez-vous réagi? Quelles solutions avez-vous trouvées?

 

 

 

Commenter cet article

Paule 03/03/2015 19:00

Regarde un peu ici : http://www.ateliers-filliozat.com/agenda/les-petits-ateliers-de-laura-bianquis/

Bises ;)

BoutdeZou 18/03/2015 22:18

Merci pour ce lien!

BoutdeZou 05/03/2015 22:26

Merci à toi pour ce conseil ! Je file voir! Merci à toi <3

Elena 26/02/2015 21:04

Bonjour
Moi, quand je vous lis, j'ai l'impression de voir mon petit garçon. Et la cause n'est pas le futur bébé mais simplement l'épuisement par le nouveau rythme scolaire..

BoutdeZou 28/02/2015 22:31

Merci pour vos mots :)

BoutdeZou 28/02/2015 22:31

Je pense que vous avez aussi raison! Elle est épuisée et en plus il semble que les moments de temps calme qu'ils avaient tendent à diminuer, certainement pour les préparer à la grande section.Ces nouveaux rythmes scolaires sont une cata!!!

Elena 26/02/2015 21:05

Bon courage. Tout va rentrer dans l'ordre avec du sommeil, des câlins et de l'écoute ;-)

Dbo 25/02/2015 10:33

Je n ai pas connu cela, mais je pense à un truc : pourquoi ne pas l'inviter à dessiner ce qui la met en colère ou la rend triste ? Ou utiliser des couleurs pour les symboliser ? Je crois que c est l arc-en-ciel des émotions
Bisous et courage

BoutdeZou 28/02/2015 22:30

C'est une très bonne idée! Je n'y avais pas pensé mais je vais essayer puisque les mots ne semblent pas la rassurer. Merci <3

Sam 25/02/2015 06:06

Pour mon loulou qui n'avait que 2ans et 8 mois lors de l'arrivée de sa soeur j'ai prise le livre à quoi ça sert une petite soeur édition fleurus il me semble qu'il à beaucoup aimé il existe le même avec le petit frère. Et le classique je t'aimerai toujours quoi qu'il arrive plus l'homéopathie pour les angoisses nocturnes. Son comportement à totalement changé 1mois et demi avant la naissance le ventre était trop présent il m'empêcher de faire comme d'habitude alors il ne voulait plus sortir, réclamé à nouveau des couches, faisait des grosses colères , il voulait juste être avec nous. Donc on l'a investi de la mission de la plus haute importance choisir le doudou de sa soeur! Il était très fier donc il à voulu en faire plus alors il participé pour tout il me tendait les vêtements à plier et ranger, il sortait ses jouets en disant à bébé il semblait prêt pour l'arrivée de sa soeur à la naissance il était resté collé à son Père par chance je suis sortie rapidement et on a trouvé nos marques et les réveils nocturnes ont cessé au même moment. Je prenais le temps de sortir qu'avec lui même si c'etait que pour chercher le pain ca lui donné le sourire. La rentrée de septembre à été plus délicate c'était sa première et il à eu la sensation qu'on s'en debarasse. Quand son Père était d'après midi c'était le drame de le déposer à l'École il ne comprenait pas pourquoi bébé reste mais pas lui. Et ça n'est toujours pas régler ^^ alors on tâtonne on essaie de mettre en valeur ses capacités de grand que sà soeur n'a pas mais il est Fan de sa soeur il ne la lâche pas. Courage :)

BoutdeZou 28/02/2015 22:28

Merci pour ton témoignage qui me réconforte et me rassure. En fait je pense que ce qui les effraie le plus c'est la peur de l'inconnu et de perdre leur place. Une fois que bébé est là ils sont rassurés sur une des peurs qu'ils avaient mais pas totalement sur la place qu'ils occupent au sein de la structure familiale.

Veronique - Poupette World 24/02/2015 23:09

Je ne peux pas t'aider parce que je n'ai jamais connu cette situation, mais je compatis et ressens ton désarroi de maman. Il n'y a pas de solution miracle. Seulement accompagner et parler. La faire parler. Ou dessiner. Lui dire que ton amour pour elle sera toujours aussi fort. Que le bébé qui arrive ne la remplacera jamais dans ton cœur.
Bon courage <3

BoutdeZou 28/02/2015 22:25

La faire dessiner c'est une bonne idée! Parler, à cet âge c'est difficile. On a le sentiment qu'ils peuvent le faire mais c'est dur de mettre des mots sur sa souffrance...au fond elle ne sait peut être même pas ce que c'est si ce n'est qu'elle est angoissée. Merci pur tes mots qui me touchent beaucoup et me réconfortent.