Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BoutdeZou Mon guide puericulture, mode et enfance

Lingettes bébé, les marques à éviter et pourquoi

28 Mars 2013, 23:17pm

Publié par BoutdeZou

Le magazine 60 millions de consommateurs a publié ce mois-ci une étude sur le présence de phénoxyéthanol dans les lingettes pour bébé. J'en profite pour relayer l'information qui tord le cou aux idées reçues que toutes les marques de lingettes se valent et que si elle se vendent c'est qu'elles sont sans risque pour bébé.

  • Le débat : le phénoxyéthanol pointé du doigt mais pas interdit 

Après le paraben, c'est un autre conservateur qui est pointé du doigt, le phénoxyéthanol. Il entre dans la formulation de la lotion de la plupart des lingettes bébé du marché. Il est donc utilisé dans la composition des cosmétiques des adultes et des enfants. Comme tout conservateur, son rôle est d'empêcher la contamination microbienne des produits.

 

Oui mais voilà, en juin 2012, l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) a émis une recommandation préconisant préconisant " d'abaisser les concentrations de phénoxyéthanol de 1% à 0,4% pour les produits destinés aux enfants de moins de trois ans et de ne pas l'utiliser dans les produits cosmétiques destinés au siège".

 Même si le composant n'est pas interdit, il y a de quoi se poser des questions sur ses effets à long terme.

 

 

  • Quelle est la législation existante en matière de lingettes bébé pour garantir leur sécurité ?

La Directive européenne autorise l’utilisation du phénoxyéthanol comme conservateur et fixe à 1% la concentration maximale de ce dernier dans les produits cosmétiques.

Les sites pharmaceutiques s'empressent de dire que la majorité des lingettes contient un taux bien inférieur à celui préconisé par l'ANSM et que les produits vendus sont très sûres pour les enfants. OUI MAIS pourtant, des études menées sur des animaux ont souligné un risque de contamination par le produit pour les globules rouges et le foie. Rappelons que les conservateurs comme le paraben et bien d'autres composants encore, présentent la particulatrité de pénétrer la peau et de passer dans divers oragnes et /ou sang. D'où l'intérêt d'être vigilent pour l'achat des cosmétiques pour bébé ou pour les siennes.

 

  • Voici la liste des lingettes à éviter selon 60 millions de consommateurs

 

L'article 60 millions de consommateurs est accessible ICI.

Le voici également ci-dessous :

lingettes_mars_2013_60_millions_de_consommateurs.jpg

 

 

Voici la liste de lingettes bébé contenant du phénoxyéthanol, publiée dans le  numéro de mars 2013. 60 Millions les a trouvées dans des rayons de supermarché en ce début 2013 :

  • Auchan baby au lait de toilette sans parfum peaux sensibles « Aux extraits d’amande douce et de miel »
  • Carrefour baby sensitive 0 % paraben et parfum
  • Nivea baby Soft & Cream
  • Mixa bébé à l’eau nettoyante
  • Mixa bébé au lait de toilette
  • Marque Repère E.Leclerc, Mots d’enfants, ultra douces Aloe Vera Huile d’amande douce
  • Pampers baby wipes
  • Pampers sensitive
  • Pampers sensitive maximum care
  • Pampers simply clean
  • Top budget Baby

 

  • L'avis de BoutdeZou

Je pense que dans tous ces débats sur les substances chimiques telles que le paraben ou le phénoxyéthanol, le mâitre mot est PRUDENCE. Après tout, le moyen le plus sûr est de limiter l'usage d'emploi de lingettes et d'utiliser le système coton (bio de préférence) + eau ou liniment!

Personnellement, je ne peux pas mettre de produits sans paraben sur le visage sous peine d'avoir des boutons pendant 3 semaines. Donc je n'achète pas de crèmes visage sans paraben. En revanche, je tolère ce type de produits sur le corps. Tout est une question de limite. Il ne faut pas multiplier les produits de beauté contenant ce type de composants. Il en est de même pour  les produits de bébé qui a encore une peau très fragile.

Ici nous avons toujours fait le choix d'acheter des lingettes soit bio, soit ne contenant ni phénoxyéthanol comme les Cadum ou les Jackson Reece. Idem pour le liniment : jusqu'à présent je me servais du Bio liniment protecteur de Natessance et j'ai dernièrement essayé le Bio liniment Néobulle vendu notamment par le site Brindilles. Il est enrichi à au karité et à la cire d'abeille et a une délicate odeur de lavande.

 

Je pense que pour mieux vivre et avec davantage de respect avec la nature, il faut changer son mode de vie et arrêter de se réfugier derrière des arguments de confort comme "ces lingettes ne sentent pas bon le bébé  donc je ne les utilise pas même si elles respectent davantage le corps de bébé"; "je n'aime pas l'odeur du liniment" ; ou encore l'argument du prix que l'on met trop souvent en avant pour se donner une excuse de prendre au fond, ce qui nous plait ou qui n'imputera pas trop notre budget car nous pensons qu'au fond, c'est inutile et que tout fait l'affaire.

Je me souviens encore avoir acheté des lingettes à mon assistante maternelle qui devait les fournir pour les usages autres que le change car je me suis aperçue qu'elle ne prenait rien d'autre que des lingettes de chez Lidl. 

 

Des alternatives existent sans pour autant devoir dépenser des fortunes dans des produits bio : vous pourrez par exemple trouver la marque Cadum dans la plupart des grandes surfaces. Et si ces lingettes sont encore trop chères, sachez que la bonne vieille méthode du coton et de l'eau ou du coton et du liniment sont de très bonnes alternatives. Elles évitent de surcroit les manifestations de la peau comme les érythèmes fessiers.

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Gwen 29/03/2013 08:44

Merci Régina pour cette recherche !
J'avais lu une étude similaire il y a quelques mois...
A ajouter que ce conservateur agit aussi sur la stérilité de nos garçons.
Merci d'agir pour cette prise conscience, importante pour moi. Il est tellement facile de s'équiper de 20 lingettes (pour ma part : les foncées pour le siège, les claires pour le visage), c'est
économique aussi bien sûr, et en ces temps de crise, ce n'est pas négligeable !

BoutdeZou 30/03/2013 23:28



Je t'en prie! L'article de 60 millions de consommateurs m'a donné l'occasion de traiter une partie de la question épineuse des produits de beauté pour bébé. J'avoue que je ne suis pas fan des
lingettes lavables pour nettoyer les selles car trop de logistique et de stockage et en plus, je n'ai pas de seche linge donc pas gérable. Mais pour le visage, je les utilise beaucoup et j'ai
divisé ma consommation de coton par 4! Avant un paquet par semaine maintenant un paquet par moi environ, tu as raison, en temps de crise, ce n'est pas négligeable et en plus, on contribue à
diminuer les déchets