Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BoutdeZou Mon guide puericulture, mode et enfance

Les billets d'humeur de BoutdeZou : doit-on laisser pleurer bébé?

7 Janvier 2013, 22:01pm

Publié par BoutdeZou

Ce billet du jour m'est inspiré par une actu du site yahoo actualités . "Faut-il laisser bébé pleurer?" (désolée je ne peux pas vous mettre l'article en lien, je ne le retrouve pas pour le moment!)

 

Bonne question,vos grand-mères vous diront que oui, les sages femmes qui vous préparent à l'accouchement....que non!

Pas facile de s'y retrouver surtout quand bébé est le N°1 et que l'on ne sait finalement pas ce que veut dire pleurer...On culpabilise très vite en se demandant à partir de quelle limite on passe au statut de mère indigne (1mn de pleurs, 5 mn ou 10mn?). Alors, souvent, pour le premier, on court au moindre début de pleur :)

  •   Les méthodes de grand-mères les plus efficaces contre les pleurs?

Hummmm... les méthodes de certaines de nos mères et grand mère consistant à laisser l'enfant crier pour lui faire ses poumons n'est plus vraiment au goût du jour et heureusement! Du coup, c'est vrai que l'on peut se sentir seule parce qu'en opposition totale avec le principes de l'époque de nos mères et du coup, avoir bébé souvent dans les bras entraine plus de critique que d'admiration ou de compréhension : "cet enfant est toujours dans les bras", "tu vas en faire une sauvage, un enfant gâté"...j'en passe et des meilleurs. N'empêche que ne pas laisser crier son enfant c'est lui donner un sentiment de sécurité. Au contraire, selon certains spécialistes, et c'est un avis que je partage, le laisser pleurer systématiquement et très longtemps, c'est augmenter les chances que l'enfant ne soit pas sécure. Cependant, rassurez-vous, il y a une différence entre laisser pleurer bébé 1 mn et 15 mn.

Le plus simple, et quand on est dans un état moral qui nous en rend capable, c'est de suivre à son instinct de mère.

Si on sent que son bébé a besoin de soit, on le prend.  Et on n'écoute pas la tata indigne qui nous raconte sans avoir honte que pour ne pas entendre pleurer sa fille bébé, elle mettait tout bonnement son berceau dans la cuisine! Super utile comme conseil! Ca donne juste envie de raccrocher au nez de la tata et de lui dire avant qu'elle est juste...sans coeur. (mais pourquoi ne l'ai je pas fait???)

 

  • Je pleure, tu pleure, il pleure...

Mais une chose est sure, il n'y a pas de comédie avant 3 mois disent les spécialistes, je dirais plutôt 6 mois.

L'erreur est plutôt de considérer bébé comme un mini adulte.

1ere différence : le pleur est le seul moyen d'expression du bébé

2eme différence : bébé , contrairement à l'adulte est en construction et en permanente évolution. Tout un tas de choses peuvent provoquer du mal être.

  • Un pleurs, deux pleurs, trois pleurs... Différents pleurs, différentes raisons

 Nous pleurons quand nous avons mal, il pleure pour différentes raisons : maux de ventre ; digestion difficile ; lait qui ne convient pas; allergie au lait de vache; système digestif qui se met en place ; les premières dents ; sentiment d'insécurité ; besoin de sentir l'odeur de sa maman ou de son papa.... les raisons sont diverses et la première année est loin d 'être simple pour bébé.

  •   Le contact, une des solutions pour apaiser bébé

Ce qui rassure les bébés c'est le contact de leur maman et ...dans notre culture occidentale et moderne nous avons une multitude d'objets qui nous permettent de l'éloigner de nous. La nacelle, dans laquelle nous dit-on, bébé dort idéalement le dos bien à plat, les transats, et tout un tas de choses prodigieuses qui sont géniales mais qui ne remplacent pas vos bras ni votre odeur.

Mais avoir bébé dans les bras souvent...ce n'est pas pratique car on ne peut rien faire et cela peut aussi devenir étouffant pour certaines.

Une des solutions est le portage. Armée d'une écharpe ou autre mode de portage, bébé vous suivra partout et vous serez libre de vos mouvements.

La deuxième solution c'est ...le partage et la délégation : et oui pour survivre, on n'hésite pas à déléguer, aux papas, à la famille. Surtout si on sent que l'on pête les plombs!

 

Commenter cet article