Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BoutdeZou Mon guide puericulture, mode et enfance

Aider l'enfant à calmer ses angoisses et à formuler ses questions avant l'arrivée de bébé

22 Mars 2015, 21:38pm

Publié par BoutdeZou

Aider l'enfant à calmer ses angoisses et à formuler ses questions avant l'arrivée de bébé

Je vous en avais parlé ICI dans mon billet "Ben alors ma Mini qu'est ce qui se passe?". Mais ces derniers temps, ma mini n'allait pas bien du tout.
Elle était angoissée, pleurait tout le temps, ne voulait plus sortir.... bref ça n'allait vraiment pas!

Aujourd'hui, elle a retrouvé son sourire et son energie. Et signe suprême qu'elle est de nouveau en forme : elle dort à nouveau sereinement, sans réveil nocturne et sans angoisse.

Vous avez été nombreuses à manifester votre soutien lorsque je suis venue ici partager avec vous mes sentiments et je tiens aujourd'hui à partager ces petits trucs qui ont marché chez nous. Peut-être seront-elles des solutions pour celles dont les enfants traversent un moment difficile à l'approche de l'arrivée de bébé.

 

  • Retrouver le sommeil

L'urgence, pour Mini BoutdeZou, était de retrouver le sommeil. La situation était devenue impossible puisqu'elle se levait toutes les heures la nuit, venant nous réveiller par la même occasion. Toute la famille a donc terminé sur les rotules et quand on est fatigués... on est plus patients pour parler, expliquer : les parents ont a tendance à crier et l'enfant à ne pas écouter.

Nous avons, sur validation du médecin, opté pour le sirop quiétude pour aider Mini BoutdeZou à surmonter ses angoisses et ses terreurs nocturnes. Placebo ou non, je ne sais pas mais il a fonctionné. Donné pendant 10 jours, il lui a permis de faire de bonnes nuits. Ses petites cernes ont peu à peu disparu, son humeur est devenue meilleure et avec tout ça, elle est devenue plus disposée à écouter quand nous essayions de lui parler.

 

  • Vérifier son état de santé

Ma Mini se plaignait souvent de son ventre et, même si au départ, j'ai pris son argument pour une excuse pour ne pas aller à l'école, ne pas aller au sport, ne pas faire ceci ou cela, j'ai vite compris qu'il y avait quelque chose qui clochait. Elle se pelotonnait tout le temps sur la canapé, n'était plus joyeuse.... et un jour, je lui ai demandé si elle avait mal là en posant ma main sur son estomac. Elle m'a alors répondu "oui"... J'avais aussi gardé à l'esprit le diagnostic d'un médecin remplaçant... le fameux rgo. Nous en avons donc parlé lors de la consultation médicale et le médecin nous a prescrit un traitement. Il va sans dire qu'au bout de 10 jours, ça allait beaucoup mieux.

 

  • S'éloigner pour mieux se retrouver

Quand on est trop fatigués et que la discussion devient difficile, confier son enfant aux grands parents est parfois une solution. Il est choyé pendant quelques jours ou retrouve ses cousins et cousines. Bref c'est une autre ambiance qui fait oublier peu à peu les angoisses et les tracas des petits.

 

  • Savoir prendre du temps avec son enfant

Vous avez été plusieurs à me le dire : l'arrivée d'un enfant dans la famille n'est jamais évidente pour les aînés qui voient à chaque fois leur place remise en question. Et cela, que l'enfant soit unique pour le moment ou soit membre d'une famille nombreuse.

Le congé maternité au final, sert aussi à cela. Pour le second, finalement il sert beaucoup plus à vous occuper des autres que de vous! Et on se demande après pourquoi je suis crevée!

Quoiqu'il en soit, ne travaillant pas, je suis moins crevée, moins stressée et ce que je ne fais pas en aprtant à l'école peut être fait à mon retour. Les départs à l'école sont donc plus zen. ET puis, avec mon bidon et les contractions qui sont nombreuses, je n'avance pas très vite!!! Du coup, je me rends compte que je respecte davantage son rythme et que presser tout le temps un enfant, c'est le stresser! Bon mais je précise qu'il faut ajouter une bonne vingtaine de minutes au compteur et que...mine de rien c'est sympa mais quand on va travailler ça n'est pas forcément possible! Et puis, je mets aussi du coeur à aller la chercher à la sortie de l'école quand je le peux. Mais vu les horaires bien pourries de cette année avec cette réforme des rythmes scolaires de *****, hein.... ça me laisse peu de temps pour me reposer et ranger! Malgré tout, ma Mini est beaucoup mieux avec ce nouveau rythme. On arrive à manger plus tôt et elle se couche plus tôt... Ca change presque tout! Bon allez en gros, la réforme des rythmes scolaires, c'est bien pour les enfants dont les mamans ne travaillent pas, hein? Et des mamans qui n'ont bien sûr pas envie de faire grand chose d'autre que d'aller chercher leurs enfants à l'école parce qu'arriver à faire les courses, le ménage, accompagner les enfants aux activités dans ce créneau, faut m'expliquer!

 

  • L'aider à formuler ses questions avec des ouvrages spécialisés

Parce que l'on a pas les mots pour tout et aussi sur les conseils de certaines d'entre vous, j'ai recherché des livres réputés, écrits par des professionnels et plébiscités par les parents. Je ne voulais pas de livre trop compliqués ou qui posent des questions que les enfants ne se posent même pas.... Choisir un livre sur internet sans le feuilleter est toujours une démarche peu évidente pour moi. En librairie ou à la Fnac, je feuillette le livre, j'accroche ou pas avec les illustrations, avec les termes employés... bref, le choix se fait rapidement. Sur internet...il faut se faire un avis sur la base des 3 visuels fournis.

3 références de livres ont retenu mon attention :

 

 

 

Aider l'enfant à calmer ses angoisses et à formuler ses questions avant l'arrivée de bébé

- Mon préféré :

Il est simple, les illustrations sont parlantes pour l'enfant. C'est celui que préfère ma Mini. Nous avons commencé par le lire une fois, deux fois et puis, elle nevoulait plus que je lui lise, elle semblait se dire "bon j'ai compris cette histoire de bébé". Et puis 10 jours après, je l'ai retrouvée avec dans son lit, en train de le feuilleter. Elle est marante avec son livre. Elle va le chercher dans sa bibliothèque dès qu'elle a une question à me poser. Du coup, je me dit que ce livre lui permet vraiment de mettre des mots sur ses sentiments et lui permet de formuler ses questions.

 

- Bébé arrive à la maison, livre co-écrit par Berta Garcia Sabatés, Armelle Modéré et traduit par Cécile Lévesque ICI

Je le trouve plus compliqué dans l'approche. Il est rédigé à la première personne, et c'est en fait le grand frère ou la grande soeur qui s'exprime mais bon c'est aps évident pour le lecteur à comprendre et pour l'enfant non plus.... Elle aime bien que je lui lise mais semble eprturbée par le "qui parle". C'est plutôt une base de discussion pour moi qui me permet de lui dire "tu vois le bébé fera ça et toi tu pourras faire cela".

 

- Attendre un petit frère ou une petite soeur par Françoise Dolto ICI

 

 

 

Aider l'enfant à calmer ses angoisses et à formuler ses questions avant l'arrivée de bébé

Je n'ai pas opté pour cet ouvrage parce que déjà je n'accroche pas avec les illus que je ne trouve pas rassurantes. Les avis trouvés sur le net étaient assez unanimes sur le fait que le livre était un peu compliqué. J'ai donc laissé tombé cette référence.

  • Un complicité retrouvée!

Voilà, j'ai retrouvé ma Mini! Je suis soulagée, rassurée et apaisée de la voir ainsi!  Nous avons retrouvé notre complicité. Elle revient spontanément me prendre dans ses bras en me disant que je suis "la meilleure maman", me remercie de lui avoir acheté ces nouveaux gâteaux qu'elle aime beaucoup, accepte de goûter ce que l'on est en train de cuisiner..... et elle attend son petit frèere avec impatience ! Ca tombe bien, baby boy sera bientôt parmi nous.

Commenter cet article

audrey n 27/03/2015 09:15

Ouf si ca va mieux. Contente pour vous. Jamais simple l arrivé d un nouveau bébé. Et les livres choisis sont top pareil pour Dolto j ai du mal.

BoutdeZou 22/04/2015 23:02

C'est une période un peu difficile mais au moins à son âge elle peut exprimer ses sentiments... En effet avec les livres de Dolto, j'ai vraiment du mal! Et les illustrations n'aident pas non plus...